ACCUEIL JOURNAL ROMAN.COM CARNETS

Journal
après
arc-en-ciel
brouillard
Cellophane
dimanche
fenêtre
flaque
foehn
mardi
mémoire
notes
regard
samedi
thé
vacations
verre

note





 

04.07.98



La vie s’ordonne parfois selon l’amoindrissement de notes de bas de page. Celui qui se retrouve seul demeure sans.. Dans la grande maison vidée, les souffles d’air ne passent plus. Les rapports d’une usure qui se cuivre évitent ses alentours. La demeure inactive est oubliée pour toujours.




 
notes

lundi 2 septembre
Fin du journal I

 
Conception et réalisation Homo futuris