ACCUEIL JOURNAL ROMAN.COM CARNETS

Personnages
Carmin
Femme
l’Acteur
Myriam

Fle





 

La femme sourit en relevant son visage, rencontre le sien. Parfum d’éther. Froideur dans le creux du bras, contact sec avec la peau. L’ouate immaculée sort du champ, envolée dans la ronde des gouttes et des confettis blancs. La pièce en noirs et gris bleutés s’agite et vibre, le son tourne aussi, en molles plaintes graves et résonnantes. La femme, lumineuse. Du sable dans l’œil, un grain dans chaque larme, écailles qui glissent et cernent la pommette où les lèvres posent un baiser furtif qui étreint le silence et part flotter dans l’air. Fle, douce et proche. Qui lèche les traînées salées, avale l’alcool et le sucre, amoureuse, embrassant tout entier le Carmin-de-plastique démantibulé sur sa chaise, l’acteur déchu happé par le parloir. Les amis applaudissent poliment quelques banalités d’usage, un instant seulement, ils sont bientôt partis ; reste un silence de transition. Harry range des bricoles, fait des tas avec des feuillets et empile des tasses, rempoche de vieilles confessions. Il demeure mélangé entre ses profils usé, suspendu dans le vide et le ciment du monde. Fle se tient à genoux, là, cramponnée au pantin, lui remet une mèche en place en passant sa paume moite sur son front. Son enveloppe éclose trop légère, immatérielle, elle tente de maintenir la lourde tête droite sur ses épaules par cent gestes doux et précis. Le spectre secoure la marionnette, des images se traversent, franchissent des murs d’ombres. Elle l’enveloppe de son corps d’adolescente, pleure aussi, tremble un petit peu. La carcasse ne bouge pas. Les traits de Fle se décomposent, Harry prend soin de ne pas la regarder, il range. Elle a enfoui sa tête au creux du mannequin, sous le poids il se replie par-dessus elle, inerte, l’enlace à sa manière tandis qu’elle pleure plus fort, renifle et salive sur son index, qu’elle tient entre ses dents, la bouche relâchée, la bouche en rictus. Les spasmes d’une pluie frémissante parcourent sa grande lèvre boursouflée.




 
 
textes

7-10-2002
La presque certitude d’une mention rigoureuse.
Aia
- Url

Conception et réalisation Homo futuris