lundi 17 mai 2004
par James Benoit

EN MARGE


Les oiseaux






Nous avons besoin d’air, cet air qui manque aux oiseaux ; ils s’élancent à tire d’aile et finissent dans le caniveau. Nos poumons portent la grippe comme on porte un drapeau, et ton cœur des soupçons de l’amour pour un autre. Nos bulles de savon ont rapporté le plomb, celui qui sortait des usines et bout à gros bouillons, celui qu’on tire encore en l’air en riant comme des cons, pour faire descendre l’éther. Pour faire venir la guerre. Nous avons besoin d’air. Mais comme eux nous chantons.