jeudi 21 novembre 2002
par James Benoit

EN MARGE


La nuit.






La raison d’un silence.




La nuit.

Serait-on dans une période noire ? Prête à se retourner. La cuisse offerte, elle dort. Elle se dore.

Plus mes textes font des ombres, Plus leurs passagers les épousent. Font des rondes. Dans les coursives. Cherchent une robe à se mettre. Plus mes textes font des ondes. J’en reçoit des messages.

Nos retrouvailles restent dépeuplées. Nos embrassades sont dépouillées. Même des impostures.

Nous sommes. Et nous communiquons. La raison d’un silence.