ACCUEIL JOURNAL ROMAN.COM CARNETS

 
JOURNAL I
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .

On ne peut pas dire que le temps passe.





On ne peut pas dire que le temps passe, vraiment, mais il y a des minutes qui s’accumulent derrière les baies par lesquelles on regarde traverser la vie, et qu’il faudrait pouvoir nettoyer. Donner un coup de chiffon, comme semble pouvoir le faire le printemps, facile, qui s’en revient maintenant, avec toute cette débauche d’énergie, de parfums, de vouloir vivre... Tout ça.

Il y a des jours ou j’ai du mal à revenir aux choses humaines, comme l’oubli du quotidien, l’habitude du rien, la tête dans les maux et le coeur qui regarde ailleurs, un couple de chien en pleine action. Il ne faut pas s’en faire. Il faut bien s’y faire. Mais il faudrait pouvoir vivre. Enfin.

Il y a de ces reports de saisons qui donnent de la fébrilité à la chair et rendent sa force au bois, comme au bâton qu’on tend, qu’on a donné naguère juste pour se faire battre. Le sceptre du vrai pouvoir. Celui pour lequel on abdique sans retour mais qui revient sans cesse sous la forme d’un caillou dans la chaussure, d’une mèche rebelle ou d’un écart dans la voix. Un simple tremblement qui ne se remarque pas, mais plus rien ne sonne juste quand l’abdomen aboie.

Qu’on ne s’y confonde pas. Il ne s’agit pas de ça. Ce sont des mots qui se corrompent sans moi. Je sais que tu comprendras.

J’ai peur qu’on se frôle sans même se remarquer, comme à notre habitude. Et on irait lécher les vitrines bien achalandées. J’ai peur que dans l’espace on perde la clef de notre appartement, la date de naissance des enfants, les fêtes à venir qu’on a noté, je le sais, sur un calendrier, et des mégots en tas qui mordent au cendrier. Je crains que le jour vienne pour une joie qu’on aura demandée, et qu’on aille respirer sous le sable.






notes,

mercredi 21 décembre
Les champs d’automne

samedi 26 novembre
Téléphone

samedi 26 novembre
Sans date non plus

samedi 26 novembre
Sans date

samedi 30 avril
Cinquième note, évolutive.

mardi 12 octobre
Petite vanité

lundi 5 avril
Traque

mercredi 28 janvier
Quatrième note, conjonctive.

mardi 11 novembre
L’inconfort

vendredi 21 mars
Troisième note, géographique.

lundi 18 novembre
Génération de l’ineffort

samedi 12 octobre
Deuxième note, récapitulative.

vendredi 4 octobre
Première note, explicative.

samedi 28 septembre
Aux aurores assagies..

lundi 2 septembre
Fin du journal I

dimanche 28 juillet
Le jour était levé

textes

13-03-2008
Colloïdes.
- James Benoit

16-02-2008
Autre chose - 2 - Ca va se savoir.
- James Benoit

20-01-2008
Autre chose - 1 - Il faut l’avouer.
- James Benoit

15-10-2006
La Nation, La Banlieue d’Eden.
- James Benoit

15-09-2006
Silencieusement.
- James Benoit

8-10-2005
Tel.
- James Benoit

6-08-2005
Des raisons d’agir.
- James Benoit

1er-04-2005
Depuis l’aéroport.
- James Benoit

5-06-2004
La chose en question, VI.
- James Benoit

1er-04-2004
La Chose en question, V.
- James Benoit

Conception et réalisation Homo futuris