ACCUEIL JOURNAL ROMAN.COM CARNETS

 
DEUXIÈME PARTIE
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .

XVII





 

Note N-1 : L’heure est grave. L’heure grave est venue de vous prémunir par la connaissance d’un groupement hostile aux simples joies toutes brutes qui lotissent le commun des mortel et, dans leur ensemble, aux valeurs sans prix. En effet, cette menace a la face inhumaine d’une Internationale, l’identité morale d’un pare-chocs de Limousine et le regard glacial d’une inviolable volonté de pouvoir méthodique sans majuscule. Méfiez-vous de tout et de tous, car les sbires indésirables sont lâchées par le monde avec leur oeil torve, invisiblement cruels et clairement décidés, comme autant de cyclopes bornés à la conduite de leur oeil unique, sinistres dévoreurs de fous. Cette organisation a un nom : le Consortium Bleu.

Note N-2 : Diviser le plaisir et structurer l’amour. Répertorier, séparer et classer les poèmes mercantiles, éliminer l’affront économique des plus légers, ne conserver que les rires plus lourds que l’air. Densité palpable des joies reproductibles sans erreurs, redistribuables, clonage des succès résistants. Sélection des humours, spéciation univalente des genres, mise à portée de toutes les bourses d’une symbolisation commune, d’un portrait-robot du meilleur enjôleur. Maîtrise de l’imagerie populaire, réseaux de canaux fournissant les grands bassins des Parks de Vacances ; laisser à leur aridité les anciens affluents desséchés. Pompes sympathiques vrombissant toutes les nuits. Hérésie des anarchies meurtries, rompues jusque dans leurs campagnes, leurs fils et leurs compagnes purgées d’un dernier rire, plus léger que l’air qui s’envole vers un bleu final. Anoblissement du gosier gras des enfanteurs de posters lisses, l’aval des maîtres de cérémonie au crachoir parfumé, le doux relâchement des cortex alanguis, surpris du moindre à-coup. Stéréotypologie des sentiments rances, rêve numéricain entre deux sommeils, très poli, et ciselé de mots d’esprit parlant de crépuscules à deux têtes...

Note N-3 : L’achat du pays pour sa valeur d’authenticité. Double usage des mythes, double sens encore. Donner aux malheureux l’espoir de contempler ses semblables. L’espoir de croire en de vieilles divinités retapées. L’attrait naturel et irrésistible pour le jeu. La chance et l’espoir, deux avis ralliés à la même cause vitale.






A développer : Les parcelles. Le Nouvel Ouest. Normes N.O. et C.B. attestant la valeur des biens créés. Le droit des bien-fondés. L’Infâme et le Juste mis en regard, privés de leur action. Idée de l’Absurde relayant l’Injustice, absence même du terrain de combat.







Mots,

thé
notes,

jeudi 24 février
Nous ne sommes jamais à l’abri de la pluie.

mardi 27 mai
Du même bord jaillira la victoire du nombre

textes

22-11-2003
Cahiers de Septembre 1998
XX
Deuxième partie
- Klingsor

9-11-2003
Cahiers de Septembre 1998
XIX
Deuxième partie
- Klingsor

3-11-2003
Cahiers de Septembre 1998
XVIII
Deuxième partie
- Klingsor

16-07-2003
Cahiers de Septembre 1998
XVII
Deuxième partie
- Klingsor

2-07-2003
Cahiers de Septembre 1998
XVI
Deuxième partie
- Klingsor

18-06-2003
Cahiers de Septembre 1998
XV
Deuxième partie
- Klingsor

6-06-2003
Cahiers de Septembre 1998
XIV
Deuxième partie
- Klingsor

30-05-2003
Cahiers de Septembre 1998
XIII
Deuxième partie
- Klingsor

26-05-2003
Cahiers de Septembre 1998
XII
Deuxième partie
- Klingsor

7-04-2003
Cahiers de Septembre 1998
XI
Deuxième partie
- Klingsor

Conception et réalisation Homo futuris