ACCUEIL JOURNAL ROMAN.COM CARNETS

 
LETTRINES
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .

F





 

à la solde de l’hémorragie irréversible qui macule d’anémie chaque instant de folie donné de la main à toute la dimension du sort jusqu’à l’infinité de sa consistance et des matières qui le composent comme conséquentes à l’état de vapeurs condensées et comprimées dans l’intervalle limité qui sépare la pensée naissante de la pulpe encore chaude de ses tentacules fraîchement détachées de son corps et précédant toujours la descente par degrés bordés de tentures orientales dont la rampe maîtresse s’accroche à l’espoir de la main comme une larve au souvenir de l’insecte arrive et se fracasse dans le marbre plantaire du palier sans s’être déplacé ni même avoir songé à l’abandon de l’opaque clôture des grands pans de peintures romaines qui ornaient depuis lors les quarante et un anciens thermes parfaitement normaux du monument qu’on s’est fait de la jambe rénovée d’un dieu sacrifié à l’homme sous les combles d’un vieux bâtiment occupé à composer des puzzles avec des morceaux de sites antiques vieux de deux mille ans et des secrets d’un vent de foetus que l’écoutes ouverte à la naissance d’un perron surplombé de feu favorise à l’illustre étirement du muscle au soleil comme tombent les pleurs du lézard sur la pierre de verre blanc par une suite de mouvements de dégoût et d’amour oubliés soudainement posés devant la routine de la vie quotidienne que l’élégance vestimentaire reporte de la veille annoncée






Phalange






notes,

vendredi 2 août
Cahiers - IV

textes

1er-05-2008
Z
- James Benoit

1er-04-2008
Y
- James Benoit

1er-03-2008
X
- James Benoit

1er-02-2008
W
- James Benoit

1er-01-2008
V
- James Benoit

1er-12-2007
U
- James Benoit

1er-11-2007
T
- James Benoit

1er-10-2007
S
- James Benoit

1er-09-2007
R
- James Benoit

1er-08-2007
Q
- James Benoit

Conception et réalisation Homo futuris