ACCUEIL JOURNAL ROMAN.COM CARNETS

 
LA BALLADE DE L’HIPPOCAMPE
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .

1973





Elle étendit une serviette propre sur le couvercle de la malle, et étira ses quatre coins. Puis, elle s’assit dessus et respira, longuement. Le parfum de sa lettre embaumait le volume de la pièce et cela suffisait à la réconforter.

Elle la serrait contre elle, résignée à attendre...

Il reviendrait. Il reviendrait. Il reviendrait. Il reviendrait. C’est sûr qu’il reviendrait.

Mais le jour baissait maintenant, et des éclats de voix montaient de la rue. Elle se dressa d’un coup, comme tirée d’un profond sommeil.

La pluie battait aux carreaux. Les gouttes y ruisselaient et en troublaient les formes.

Des voix encore, les même voix revenues, mais cette fois distinctes, y virent se briser soudain en cristaux acérés, plus éclatantes encore, alors qu’elle s’approchait.

Sa tête tournait. Sa gorge nouée.

Elle s’appuya sur le côté de la vitre, la lettre serrée sur son sein énorme.

Elle essuya le hublot embué d’un revers de manche.

Son front se plissa. Des rides se formèrent aux coins de ses yeux. Elles s’étendirent sur son visage. Des larmes roulèrent sans bruit sur ses joues pâles et creuses.

Ses cheveux tombèrent en plaques sur ses tempes, et son khôl fit deux traînées noires sur sa joue. Coula sur sa lèvre. Sous son menton.

Ses épaules s’affaissèrent.

Les traits de sa bouche se déformèrent en un rictus écœuré. Définitivement.

Son. Rose. A lèvre. A. La framboise. Souda. Soudain. Ses lèvres. L’une. Contre l’autre.

Le comédien traversait la rue sur des graviers multicolores, en riant fort sous un parapluie bleu.

L’habilleuse le tenait par le bras.

Elle sauta à pieds joints dans une flaque sous une algue en caoutchouc : "Et si le cinéma est fermé ?", dit-elle. "Bah, on ira à la piscine.", dit-il.

Et ils rirent.






notes,

vendredi 2 août
Cahiers - IV

textes

2-01-2005
La Ballade de l’Hippocampe.
1973
- James Benoit

26-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
72
- James Benoit

19-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
71
- James Benoit

12-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
70
- James Benoit

7-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
69
- James Benoit

28-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
68
- James Benoit

21-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
67
- James Benoit

14-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
66
- James Benoit

7-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
65
- James Benoit

31-10-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
64
- James Benoit

Conception et réalisation Homo futuris