ACCUEIL JOURNAL ROMAN.COM CARNETS

 
LA BALLADE DE L’HIPPOCAMPE
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .

51





Quelque chose s’était brisé en lui.

Il s’accota au mur trempé et soupira. L’humidité pénétra immédiatement la toile fine de sa chemise et lui glaça l’épaule. Il sursauta. L’écho du cristal se fit plus précis à son esprit, le bruit d’une carafe d’eau qui explose. Il se retourna et pataugea du plat des paumes sur le mur découvrant à tâtons la source qui filtrait dans sa cloison. Un ruisseau filait droit sur le décor de fond marin et gondolait tous les poissons du plafond au sol, puis il passait à l’étage du dessous par les minces écarts entre les lattes du parquet.

Le théâtre prenait l’eau comme un navire se saborde, en commençant par le haut.

On sonna soudain un coup sec à la porte de derrière et le comédien entendit courir de long en large dans le couloir.

Il enfila rapidement les deux bras dans la même manche d’une chemise à fleurs qui fanait sur sa malle à vêtements et passa la tête dans l’embrasure de sa porte : le corridor s’inondait peu à peu dans la pluie battante de l’eau accumulée sur le toit qui s’infiltrait à travers les tuiles et les ardoises de zinc, roulait sous les charpentes, pénétrait dans le béton, suivait les canalisations d’eau chaude, s’évaporait, volait dans les conduits d’aération, était respirée et recrachée par les ventilateurs, les turbines, les narines d’une population entière, et se recondensait sur une poutre en fer, puis tombait en filets sur le front du comédien et sur la moquette rouge. On s’obstina à sonner un deuxième coup à la porte l’entrée.

Un assistant accourut, ouvrant tous les placards sur son passage. Il en sortait des seaux, des écuelles, des gamelles, des verres, des brocs, des petites cuillers dont il se chargeait les bras jusqu’à ne plus voir devant lui, et les disposait sous les fuites, précisément. Il reculait, le dos courbé dans sa besogne, soufflant par sa bouche grande ouverte tout son manque de gymnastique. Les bras vide, il s’excitait sur la porte d’un placard condamné lorsqu’on frappa à la porte d’entrée.

Le placard céda tous ses précieux récipients auxquels l’assistant s’empressait de donner une utilité : sous une fuite de la salle, l’aristocrate pestait contre son parapluie. L’assistant bifurqua dans une pluie de jurons et changea de couloir. Le comédien, sceptique, haussa un sourcil et se désintéressa : il rentra la tête dans sa loge. Il finissait de se préparer à la dernière scène quand on donna trois coups de pieds dans la porte d’entrée.

L’assistant revint alors en nageant dans la moquette. Il dérapa au virage sur une petite cuiller pleine et roula à terre, avant d’ouvrir.

Sur le seuil le livreur dégoulinait et grelottait en maudissant la métrologie et les files d’attentes.

Il claquait des dents comme on joue de castagnettes, confiné dans son imperméable en nylon qui laissait passer l’eau. Sa capuche était serrée par un nœud papillon coincé sous son menton et ne laissait dépasser entre les pans de tissu qu’un maigre bout de visage autour de son nez. Il releva sa casquette à l’enseigne du livreur et éternua sur les pieds de l’assistant.

Il était désolé.

Puis il expliqua qu’il venait de l’animalerie du coin pour la livraison urgente d’un bocal à poisson et qu’il fallait signer en bas à droite pour le reçu.






notes,

vendredi 2 août
Cahiers - IV

textes

2-01-2005
La Ballade de l’Hippocampe.
1973
- James Benoit

26-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
72
- James Benoit

19-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
71
- James Benoit

12-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
70
- James Benoit

7-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
69
- James Benoit

28-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
68
- James Benoit

21-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
67
- James Benoit

14-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
66
- James Benoit

7-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
65
- James Benoit

31-10-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
64
- James Benoit

Conception et réalisation Homo futuris