ACCUEIL JOURNAL ROMAN.COM CARNETS

 
LA BALLADE DE L’HIPPOCAMPE
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .

50





Les sujets de reconversion ne manqueraient pas ; il lui suffirait porter son dévolu ailleurs, d’une autre manière, et de ne jamais se retourner sur ses anciennes convoitises. N’importe quoi ferait l’affaire.

Elle le convia pourtant à poursuivre. Il lui suffirait de continuer, marcher tout droit sur les longs chemins de la vie, et de profiter mieux des fruits qui se tendaient à lui, de se baisser parfois pour soulever une pierre et y découvrir un trésor qu’il ne cherchait même pas. Puisque la vie se voulait résolument facile et n’offrait rien à la difficulté, s’il fallait profiter, s’il fallait se gaver, il saurait être le premier, lui après tant d’autres. Silence. Elle lui demanda s’il en avait terminé.

Il tressaillit. Il lui fallait une réponse d’urgence afin d’éviter le conflit. Sortir digne au moins. Il répondit que oui mais que peut-être non : sa solidité venait d’en prendre un coup. Comment aurait-il pu penser mieux, en un clin d’œil, à une réponse qui demandait tant d’attention et d’application ? lui qui s’était préparé d’emblée à un ordre de renvoi pur. Et simple.

Elle s’avança vers lui et lui ouvrit la porte : "Oui ? Non ?"

Il s’étrangla.

Mais il savait combien il était inutile d’insister. C’était la fin : les juges le condamnaient ; il était recalé à l’examen ; son navire coulait ; la société était pourrie ; tous ses travaux tombaient au caniveau ; fin.

Déjà, au-delà de lui, planait ce désir d’ouverture et de réalisation qui suit souvent un échec total.

Et elle dit : "Vous êtes gentil...", pleine de compassion. Elle s’approcha de lui, lui prit doucement la tête entre ses mains et lui déposa un tendre baiser sur le front en disant : "...allez, à tout à l’heure" Elle le mit dehors.

* * *

La porte se ferma dans son dos au milieu d’une série d’échos ouatés. Il traversa le couloir en chancelant et appuya mécaniquement sur la minuterie pour conserver la lumière allumée.

Les yeux dans le vague, il marchait droit, raide comme un mort, imitant de son pas la marche claudiquante d’un mari en chapelle, pulvérisé par la brûlure sentimentale de son baiser sur le front. Il s’était vu déjà marié, en blanc, avec un chapeau de marin dans les mains. La comédienne était enlacée à son coude, emmaillotée dans sa robe de papier jetable qui tirait un rouleau de broderie loin derrière. Sur le perron de l’église, les dames d’honneur leur lançaient des pleines poignées de riz et quelques grains indiscrets venaient rouler dans l’échancrure de sa robe pour leur porter bonheur.

L’eau coulait par gouttes éparses du plafond, lui rappelant la marque pulpeuse et flagrante du rouge à lèvres de la comédienne sur son front de comédien, les pleurs de joie d’un mariage sous la pluie.

S’il ne détournait pas ses pensées, il risquait la perte de l’univers.

Il arqua son bras pour s’essuyer le front d’un revers de la main mais il écourta son geste pour ouvrir la porte de sa loge, et quand la porte eut claqué dans son dos, la goutte perlait sur l’arête de son nez.

Il loucha dessus et, autant qu’il put s’en apercevoir, le temps se suspendit dans un lent balancement au-dessus du vide. La goutte se détacha. Elle s’éloigna de lui en direction du sol, projetée vers l’avant, lancée vers le futur comme un bolide sans maître pourchassant la fatalité de son destin avec une inconcevable lenteur. Puis elle finit par s’éclater dans le bruit imaginaire d’une carafe en cristal que traverse une balle sur la doublure de sa pantoufle.






notes,

vendredi 2 août
Cahiers - IV

textes

2-01-2005
La Ballade de l’Hippocampe.
1973
- James Benoit

26-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
72
- James Benoit

19-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
71
- James Benoit

12-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
70
- James Benoit

7-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
69
- James Benoit

28-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
68
- James Benoit

21-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
67
- James Benoit

14-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
66
- James Benoit

7-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
65
- James Benoit

31-10-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
64
- James Benoit

Conception et réalisation Homo futuris