ACCUEIL JOURNAL ROMAN.COM CARNETS

 
LA BALLADE DE L’HIPPOCAMPE
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .

48





Il manqua de s’effondrer sans vie sur la loque du pouf dégonflé. Sous la pression d’une étouffante bouffée de chaleur, il se ressaisit et réussit à bredouiller que c’était à dire que non et qu’il venait juste d’arriver.

"Mon dieu ! mais qu’avez vous fait ?" cria-t-elle presque.

Il ne savait évidemment pas quoi répondre à une question si propices aux malentendus. Il expliqua qu’il avait cherché dans une malle à objet quelque chose de beau, qu’il avait fini par tomber face à un secret apte à changer le cours de l’histoire de l’univers et qu’il n’était venu ici que dans l’optique de lui en faire l’offrande.

"Je me fiche pas mal de votre univers, dit-elle dédaigneuse, et vous n’avez rien à faire ici." Mais comme il lui promit que, son cadeau offert, elle ne le reverrait plus, elle accepta de s’asseoir sur la commode et de subir cette dernière intervention.

Elle avait, après tout, décidé de combattre son destin et de ne flancher sous aucun prétexte ; et puis un cadeau n’était pas toujours désagréable.

Il se posta alors devant elle en évitant de la regarder, sortit la lettre d’Amandine de la poche de son pyjama, et lui tendit comme élément de preuve : "Il est temps de tirer les choses au clair, tu ne crois pas ?"

Il existe un principe universel, au moins, du lien amoureux : le poids de l’absence. Sa voix ne déraillait plus sur les syllabes finales, et la droiture de son corps donnait l’illusion de la présence d’un directeur de conférence. La présence est irremplaçable, même pas par la présence, et l’absence d’un être cher s’impose à notre esprit comme un poids, déroutant et écrasant mais stabilisant et apaisant. Ce poids est présent dans tous les moments d’une relation amoureuse et s’assimile à une sensation angoisse. A ce mot, il fut saisi d’un tremblement, presque imperceptible.

"ce que j’éprouve pour toi n’est pas une haine profonde...", lisait la comédienne en entamant la lettre. Elle n’éprouvait pas une haine profonde mais une énorme gêne de ne pas le comprendre. Ce poids provoque l’inertie des sentiments parfois jusqu’à sembler capable de nous faire regretter l’absence de l’être cher alors qu’il est présent. J’appellerai ce paradoxe celui de la masse manquante.

Il leva timidement les yeux sur l’actrice et s’interrompit une seconde pour chercher ses mots ; elle ne semblait pas passionnée. Dans l’univers, si nous additionnons la masse de tous les corps célestes connus, étoiles, planètes et jusqu’aux grains de poussière, nous ne retrouvons pas la masse totale de l’univers pesé d’un bloc.

Elle se limait les ongles, les jambes croisées, présentant sa moue au lino, et lisait la lettre, de biais, posée sur un pot de talc : "...de très bonnes bases amicales..." Elle ne pouvait pas nier l’existence d’un sentiment, une tension d’être tous confinés dans quatre murs sans jamais parler réellement la même langue. Est-ce que quelqu’un se souciait de la comprendre, elle ? Toutes ces absences d’un gramme éprouvées par tous ces être de tout temps de part le monde rayonnent autour de la terre, autour de toutes les planètes, se propagent dans l’univers à la vitesse de la lumière et s’additionnent les unes aux autres jusqu’à former une solidité diffuse.

Il fallait sans doute une certaine habitude pour déceler une trace de poésie à l’intérieur d’un énoncé apparemment d’astrophysique quantique. Elle n’était pas habituée non plus à ce qu’on la harcèle de poésie jusque dans les W.C., mais puisque c’était un cadeau elle ferait autant d’effort que possible pour le recevoir.






notes,

vendredi 2 août
Cahiers - IV

textes

2-01-2005
La Ballade de l’Hippocampe.
1973
- James Benoit

26-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
72
- James Benoit

19-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
71
- James Benoit

12-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
70
- James Benoit

7-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
69
- James Benoit

28-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
68
- James Benoit

21-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
67
- James Benoit

14-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
66
- James Benoit

7-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
65
- James Benoit

31-10-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
64
- James Benoit

Conception et réalisation Homo futuris