ACCUEIL JOURNAL ROMAN.COM CARNETS

 
LA BALLADE DE L’HIPPOCAMPE
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .

44





Renversé sur le siège de cuir de la plus haute loge, l’aristocrate finissait son cigare, bouleversé. Sa femme, à bout de nerf, gesticulait sur sa chaise, refusant de desserrer sa mâchoire autour de son poignet. Jusqu’au fond de la fosse, de petites rixes amoureuses parsemées propagèrent la même vague de folie dans tous les rangs.

La tension générale tournait au pugilat quand apparut sur le devant de la scène, poussé par le machiniste, un homme orchestre trapu comme un Quasimodo sous la charge de ses instruments. Démarrant sa représentation pas un coup de cymbale monumental qui fit un tel foin qu’il ramena sans difficulté le calme dans les esprits.

Profitant du chahut, le machiniste décida de s’accorder une pause chocolat au distributeur avant de reprendre le travail ; l’éclairagiste essayait une nouvelle méthode pour rouler plusieurs cigarettes simultanément, et n’avait donc pas l’œil à tout.

Servi avec abondance par la machine trop neuve, trop parfaite, qui lui promettait un avenir de désœuvrement total dans un monde automatisé à outrance, il vint à se vexer de son merveilleux fonctionnement. Son gobelet de chocolat à l’exacte température et au dosage impeccable dans la main, il fit le tour de la machine. Il dévissa le panneau arrière de l’appareil et posa la plaque de tôle au sol, découvrant les mécaniques contemporaines, enchevêtrement compliqué de câbles électroniques, de tubes sous pression, de puces, de pistons et de rouages. Il se passa le pouce sous le menton, comme le chercheur d’or incrédule devant la plus grosse pépite de sa vie, et se décida finalement à y plonger les mains pour y donner quelques coups de tourne vis au hasard.

Il repoussa l’appareil contre le mur et fila s’installer à un discret poste d’observation quand il entendit les pas clinquants de la comédienne qui courrait vers sa loge en jogging rose, les poings serrés. Il s’appuya nonchalamment contre le mur, buvant son chocolat, et enchaîna un léger sourire et un signe de la main. Puis elle tourna au coin et il reprit l’affût : le comédien suivait de loin, traînant ses chaussons, l’air plutôt blasé et les mains enfoncées dans les poches de son pyjama rayé.

Celui-ci s’arrêta à la machine, glissa une pièce dans la fente et actionna la manivelle à limonade. Après une suite de cliquetis et de gargarismes, le distributeur lui servit un café, sans son gobelet. Il soupira, donna un coup de pied négligé dans le socle de l’appareil, juste histoire de ne pas être en reste, et poursuivit son chemin.

Le machiniste ne savait plus si sa blague était drôle. En tout cas elle ne l’avait pas faite pas rire. Il avait vaincu la machine, raison nécessaire et suffisante, alors il finit son chocolat et s’en alla préparer le prochain décor, en sifflant.

* * *

Les poissons semblaient danser sur son papier peint, et le comédien ne pouvait se retenir de les contempler un long moment à chaque fois qu’il lui fallait rentrer dans sa loge.

C’était comme s’ils désiraient tous lui dire quelque chose en même temps.

Ils étaient rouges, mais certains avaient jauni et brillaient comme autant d’étoiles sur leur fond de mer bleu comme le ciel et lui restait planté sur le seuil à se gratter le menton. Ils semblaient tous vivants, scintillants et prêts à bondir du papier peint dans la pleine réalité. Ils lançaient des bulles de plus en plus grosses à mesure qu’elles montaient comme s’ils avaient voulu y dévoiler l’image de leurs pensées. Il fronça les sourcils, mais non. Il n’entendait pas.






notes,

vendredi 2 août
Cahiers - IV

textes

2-01-2005
La Ballade de l’Hippocampe.
1973
- James Benoit

26-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
72
- James Benoit

19-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
71
- James Benoit

12-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
70
- James Benoit

7-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
69
- James Benoit

28-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
68
- James Benoit

21-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
67
- James Benoit

14-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
66
- James Benoit

7-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
65
- James Benoit

31-10-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
64
- James Benoit

Conception et réalisation Homo futuris