ACCUEIL JOURNAL ROMAN.COM CARNETS

 
LA BALLADE DE L’HIPPOCAMPE
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .

41





Il tournait dans sa main un pot de nourriture déshydratée à base de larve de mouche et de bouillie d’algue et en examinait l’étiquette avec une expression approximative de dégoût. De l’autre main, il entrebâillait discrètement le toit des cages des poissons l’une après l’autre. "C’est un quoi celui là ?", s’enquit-il d’un air vague en désignant un morceau de nageoire prédécoupé, exposé en vitrine. Elle répondit sèchement en brisant la dorsale du saumon sur son genou, d’un coup expert : "C’est du requin marteau. Une promo..."

Il profita de la distraction pour ouvrir un gros aquarium, de la pointe du pied. "Ah, bon... bien.", ajouta-t-il quand même, passionné. Elle ne regardait pas, alors il fit signe par-derrière à un groupe de maquereaux fraîchement libéré de se cacher dans la poche de son manteau et continua de flâner innocemment entre les allées bordées de produits d’extermination, éclairés au néon.

S’il était clair que pour une raison ou une autre il était temps que l’oppression humaine sur toute la planète cesse, il n’était sans doute pas tout à fait nécessaire que l’humanité soit effacée de la surface du globe. Or, autant biblique que pouvait paraître le déluge qui s’abattait sur le monde, il n’était évidemment plus question pour l’homme d’orchestrer sa fuite, mais bien de coopérer avec les nouvelles autorités compétentes. L’ambassadeur terrien de la toute dernière chance humaine sortait donc des rayons d’une poissonnerie, en tant que libérateur providentiel, en gage de rédemption, au nom de l’humanité entière.

Stratégie politique.

Il pivota encore quelques instants sur lui-même, devant la porte à la recherche des rescapés oubliés, puis : "- Bon, et bien merci. - Pas d’quoi. - Au revoir. - Au revoir m’sieudame.", et la porte du magasin dévalisé se referma derrière lui, juste sous les néons, entre le ciré jaune et le scaphandre cuivré. Phase trois.

Reprenant le chemin de la place, il regravit la rue en tapotant ses poches garnies de poissons libres. Il murmurait les paroles d’un chant d’esclaves au ralliement qui, en un autre temps, dans un autre lieu, avaient trouvé la voie de la victoire. Au silence de ses compagnons il répondait l’exhortation au combat, traçant en quelques lignes la simplicité de son plan, la facilité de charmer les populations fatiguées avec un peu de musique et des danses folkloriques, un babillement de poisson.

L’heure était aux loisirs, le pouvoir était devant. L’avenir était aux poissons et l’avenir c’était aujourd’hui. Il détacha le violon de son dos, le planta sous son menton et commença à faire grincer les cordes en tapant du pied, puis il reprit son chant de révolution.

La sagesse légendaire des crustacés les empêchait de se sentir concernés. Aussi, filaient-ils vers le grand large à pas chassés dans une ribambelle de tourteaux, de homards ou de crevettes. Les bulots taciturnes grimpaient aux fenêtres tandis que les moules, les huîtres et les chapeaux chinois s’accrochaient sur les murs en vue de la marée. Un banc de jeunes merlans flattait les lignes d’une raie au coin d’un peuplier verni en fumant un clop. Dans la débâcle, la poissonnière ruinée fermait le rideau de fer de sa boutique, et on frappa trois coups à la porte de la loge.






notes,

vendredi 2 août
Cahiers - IV

textes

2-01-2005
La Ballade de l’Hippocampe.
1973
- James Benoit

26-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
72
- James Benoit

19-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
71
- James Benoit

12-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
70
- James Benoit

7-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
69
- James Benoit

28-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
68
- James Benoit

21-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
67
- James Benoit

14-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
66
- James Benoit

7-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
65
- James Benoit

31-10-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
64
- James Benoit

Conception et réalisation Homo futuris