ACCUEIL JOURNAL ROMAN.COM CARNETS

 
LA BALLADE DE L’HIPPOCAMPE
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .
  .

40





Le vent coulait à flots vers le bas de la rue et répercutait le clapotis des pas.

L’air faisait de petits ressacs sous les porches et s’engouffrait par vagues sous le pas des portes closes avec un chuintement glacial.

La vapeur tiède sortait à gros bouillons des grilles des égouts et montait le long des jambes en deux colonnes tourbillonnantes qui imbibaient les tissus d’odeurs douceâtres de champignons et de décomposition.

Chaque bourrasque apportait son flux d’humidité nouvelle qui faisait monter le pourcentage de l’émulsion d’eau dans l’air qui imprégnait les chairs et découpait les reins. Des trombes de fumée emportées par la houle moussaient sous les narines au contact du gaz oxydé et se brisaient contre la lèvre comme les rouleaux d’écume au bord de l’océan déferlent sur les rochers, avant d’éclabousser les coins de la bouche. Submergé par les ondes et les reflux d’embrun enroulés, il se noyait dans ses derniers gargarismes quand, une ultime rafale de vent engorgeant ses poumons, ses chaussures s’échouèrent sur le carrelage de la poissonnerie, juste sous les néons, entre le ciré jaune et le scaphandre cuivré qui en ornaient la devanture.

Son regard vide se refléta sur les boulonneries astiquées de l’engin et on entendit comme une salve d’applaudissements. Regroupés en chorales perchées dans les hautes branches des arbres en caoutchouc mou, aux meilleures loges, et les poissons commençaient à manifester bruyamment leur joie d’attendre monter la marée. Amassés sur le tronc du noyer sur la pelouse de la place, ils sifflaient, hululaient, frétillaient et soufflaient des bulles dans l’impatience d’un spectacle aquatique qui se généralisait. Phase deux.

"Ici, on s’essuie les pieds", lança machinalement la commerçante dès qu’elle entendit la sonnette de la porte retentir. Tandis que la paire de semelles du vieil homme frottait le tapis, les poissons du dehors émirent une nappe continue de piaillements surexcités, passionnés par le sort de leurs camarades prisonniers des cages étanches du magasin : la poissonnière éventrait un saumon. Le vieil homme fit le pas pour entrer et la porte claqua en se refermant derrière lui. C’est alors que, le bras dressé, armée d’un large couteau qui s’apprêtait à décapiter le salmonidé, elle releva le nez sur son client : "C’est pour quoi ?" "C’est pour rien. C’est juste pour regarder...", répondit le vieil homme. On n’avait pas écrit les droits de l’homme pour les chiens.

"Ha, bien...", et le couteau frappa dans le silence sur la planche à découper en séparant la tête du saumon de ses entrailles.

Le silence se fit plus pesant : tout l’espace sonore que méritait la barbarie d’un tel geste pour résonner à l’infini.

"Il fera meilleur demain...", coupa-t-elle en jetant les viscères fumants à la poubelle, mais il ne répondit pas. Sa mission consistait à assurer une réserve suffisante d’acquis de bonne conscience pour assurer la survie des prochaines générations humaines. Il faisait semblant de flâner dans le magasin, à pas menus entre les rayons. L’égalité devait étendre ses droits aux règnes animaux ; si nous étions tous sortis de la mer quelques millénaires durant, il fallait tout de même savoir rendre aux fils de nos aïeux lointains ce qui leur appartenait : la liberté.






notes,

vendredi 2 août
Cahiers - IV

textes

2-01-2005
La Ballade de l’Hippocampe.
1973
- James Benoit

26-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
72
- James Benoit

19-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
71
- James Benoit

12-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
70
- James Benoit

7-12-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
69
- James Benoit

28-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
68
- James Benoit

21-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
67
- James Benoit

14-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
66
- James Benoit

7-11-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
65
- James Benoit

31-10-2004
La Ballade de l’Hippocampe.
64
- James Benoit

Conception et réalisation Homo futuris